12/15/2018

Huile essentielle de Cardamome

La cardamome est une épice réputée en Inde d’où elle a été domestiquée à partir de plantes sauvages.

Au Moyen Âge : elle entrait dans la composition du mélange d’épices qui contribue à la transformation du vin, difficile à conserver, en hypocras, que l’on servait en guise d’apéritif. Aujourd’hui elle est utilisée en cuisine.

Cousine du curcuma ou du gingembre la cardamome fait partie de la famille des Zingibéracées.
Son huile essentielle, réputée pour son odeur agréablement camphrée et épicée, est très appréciée en diffusion, seule ou mélangée avec d’autres huiles essentielles. Elle est également utilisée pour purifier l’haleine et pour ses propriétés digestives, en cas de reflux gastriques ou de ballonnements par exemple.

  • Nom commun : Cardamome
  • Nom latin : Elettaria cardamomum
  • Famille botanique : Zingibéracées
  • Partie distillée : Graine
  • Origine (pays où la plante est cultivée) : Guatemala, Inde, Ceylan
  • Modes d’utilisation privilégiés : Voie cutanée, voie interne, voie respiratoire

 

Tonique digestive +++ : l’huile essentielle de Cardamome stimule la digestion, favorise l’expulsion des gaz intestinaux et stimule l’appétit. Mais elle est utile aussi en cas d’aigreurs gastriques, de colite spasmodique, de digestion lente, de fermentation intestinale, de mal des transports, de vers intestinaux et de vomissements.

Antispasmodique et neurotrope +++ :  l’acétate de terpényle agit au niveau du système nerveux et intervient dans les processus de déclenchement des spasmes : il entre en compétition avec les molécules responsables de la contraction des muscles lisses ou striés. Il permet donc de supprimer ou de calmer les spasmes musculaires et les douleurs qui y sont associées.

Anticatarrhale, expectorante ++ : le 1,8-cinéole stimule les glandes des muqueuses respiratoires, il permet de fluidifier les sécrétions et de favoriser leur expulsion des voies respiratoires.

Antiseptique, antihelminthique ++ : le 1,8-cinéole a une action anti-infectieuse. L’huile essentielle de Cardamome est surtout efficace contre les parasites intestinaux (helminthes).

Quelques exemples d’utilisation :

  • Aérophagie, aigreur gastrique, manque d’appétit, digestion difficile : diluer dans une huile végétale pour masser le ventre. Vers intestinaux, vomissement : par voie interne après consultation d’un professionnel de santé.
  • Tension musculaire : diluer dans une huile végétale pour masser la zone douloureuse.
  • Bronchite, encombrement, infection respiratoire, toux grasse : diluer dans une huile végétale pour masser le dos.
  • Infections bactériennes, virales, stimulation générale : en diffusion ou en inhalation.

Avertissement :

L’huile essentielle de cardamome est interdite durant la grossesse, l’allaitement et pour les enfants avant 6 ans. A noter toutefois que par application cutanée, elle peut être irritante pour certaines personnes plus sensibles, il est donc nécessaire de la diluer à 20% dans une huile végétale. Les personnes épileptiques et asthmatiques veilleront à demander un avis médical avant d’utiliser cette huile essentielle. Enfin elle contient peu de composants allergènes.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.