09/21/2018

Interview de Marie-Ange

Marie-Ange, 39 ans , mariée, maman d’une petite fille de 3 ans, secrétaire.

Bonjour Marie-Ange, vous avez souhaité nous parler de vous, de votre vie de femme, de maman et d’épouse, car vous pensez que beaucoup d’autres femmes se reconnaîtrons au travers de votre portrait.

Vous semblez équilibrée et en bonne santé, je me trompe?

Oui et non à la fois, je travaille et le temps me glisse entre les doigts, je n’ai qu’un enfant et c’est déjà difficile de concilier vie professionnelle et vie de famille tout en se préservant des moments à soi. Comment font celles qui ont plusieurs enfants à charge, je me le demande. Je fais un travail de bureau qui m’oblige à la station assise durant des heures et j’ai des problèmes de rétention d’eau et de cellulite difficile à faire partir.

Votre emploi du temps vous permet-il de faire du sport?

Non, à mon grand regret, je n’arrive pas à reprendre une activité sportive, après le travail j’ai une demi heure de voiture avant d’arriver à mon domicile, le temps de récupérer ma fille et une autre journée commence, même si mon mari est très présent et m’aide beaucoup, surtout pour la cuisine et le ménage. Le temps s’accélère entre le bain du bébé, les jeux, le dîner et la préparation au dodo pour bébé, il est souvent tard.

Une chance que votre époux s’occupe de l’intendance, vous allez faire des envieuses; mais diriez-vous que vos repas sont équilibrés?

Le matin je me lève tôt, donc c’est bien, mais au déjeuner c’est sur une “fesse” que ça se passe; il n’y a que le soir ou je pense pouvoir équilibrer, mais pas en quantité, pour éviter une mauvaise digestion la nuit.
Il faut que je compte avec des problèmes de dérèglement hormonaux (syndrome prémenstruel) et la chaleur l’été que je ne supporte pas, me faisant gonfler et dégonfler, l’équilibre est difficile, nous sommes nombreuses à connaître ces désagréments.

Malgré tout, vous dites avoir trouvé une solution à vos problèmes de poids?

Je ne sais pas si c’est la solution, le fait est, que j’ai essayé des tas de méthodes, soi disant plus efficaces les unes que les autres, à grand renfort de publicité dans les magazines féminins ou à la télé, vous vous laissez prendre, pour faire comme tout le monde et si les premiers temps cela paraît avoir de l’effet, les mois qui suivent sont une vraie torture, car tout s’est envolé, les espoirs avec…

Enfin, mon thérapeute m’a conseillé un drainage spécifique, en m’expliquant par avance le fonctionnement, les effets et ce qu’il fallait en attendre. Son discours n’a pas été comme ceux que j’entends d’habitude, il m’a expliqué en quoi cela est différent de drainer son organisme par rapport à un régime draconien. C’est peut-être un discours plus technique (quoique) mais il a l’avantage de donner des explications qui tiennent “la route”, et donne une perspective d’avenir sur le long terme, ce qui est exact, je peux en témoigner.

Bon, d’accord, mais qu’est ce que c’est comme méthode, si le mot méthode peut convenir?

Pour mon thérapeute il s’agit de : drainer, revitaliser et stabiliser l’organisme. Oui, on peut dire méthode sachant que c’est une question d’hygiène de vie, de comportements alimentaires simples mais logiques, conjointement à la prise d’une préparation à base de plantes qui ne fait que aider un organisme paresseux ou du moins puisque je ne fais pratiquement pas de sport, qui remet en route mes organes internes pour débarrasser mon corps des toxines qui s’y trouvent encore et qui ne peuvent partir toutes seules par manque d’exercices physiques.

J’ai quand même été prévenue que je devais accompagner ma cure d’un minimum d’exercices pour que ça marche, de boire beaucoup d’eau minérale et de changer souvent de marque, mais que je n’avais pas à changer toute mon alimentation du jour au lendemain, seulement de faire attention à certaines associations d’aliments entre eux et de manger les fruits en début de repas, par exemple. J’ai suivi à la lettre les conseils et si les débuts n’ont pas été spectaculaires en terme de perte de poids, le mois suivant j’avais mon ventre et mes cuisses nettement plus ferme et je me suis sentie plus légère qu’à l’accoutumé. Par ailleurs mes proches, s’il n’ont rien soupçonné sur le coup, m’ont tous affirmé que j’avais retrouvé “la pêche” et le sourire; Je pense que je suis mieux et ça se voit.

je suis enfin maître d’une partie de mon corps, c’est du moins le sentiment que j’ai. Il faudra me drainer durant quelques mois encore, et suivre les changements de saisons avec plus d’intérêt, car j’ai compris que nettoyer mon organisme de l’intérieur c’est un peu comme la toilette du matin, si on oublie une fois ce n’est pas une catastrophe, mais on ne se sent pas bien; Si l’on oublie un autre matin, ça se complique vraiment, parce que ce ne doit pas être confortable.

Alors imaginez ce que subit notre corps de l’intérieur durant des mois, voire des années quand on ne fait pas assez d’exercices pour le nettoyer et quand toutes les toxines s’installent. C’est précisément ce que j’ai retenu pour motiver ma démarche, et ma fois, je me sens beaucoup mieux, il y a bien longtemps que je n’avais pas ressenti cela.

Pour finir quel sont les exercices que vous pratiquez pour entretenir votre forme?

Je pratique le vélo d’appartement, je me suis fixé des objectifs, 5 km par jour, c’est un minimum et de la marche à pieds le dimanche, dans la campagne ou au bord de mer, nous avons la chance de vivre dans le sud de la France, autant en profiter!

De plus, le soleil m’apporte ses bienfaits à petite dose, je ne m’expose pas car le soleil est de plus en plus fort et je crains pour ma peau.

Mon expérience pourra servir à d’autre personne, il faut tenir simplement ses objectifs, ne pas être trop ambitieuse au début, rester humble et ne pas rester seule dans sa démarche, car nous sommes plusieurs à nous encourager et suivre le même travail, ce qui permet aussi de mesurer avec objectivité les progrès de chacune et chacun.
Ça vaut le coup de tenir, et comme le dis mon thérapeute: nous le valons bien. nous sommes toutes et tous d’accord avec cette idée, après tout, c’est sur que nous le valons bien! nous prenons soins de nous et maintenant ça se voit de l’intérieur comme de l’extérieur. La vie est un cadeau, Vive la vie!

Merci d’avoir répondu à nos questions pour la réalisation de cette interview, nous reviendrons voir ce qui s’est passé dans quelques mois si vous le voulez bien. À bientôt.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.