06/25/2018

L’interdiction du Bisphénol A cause la polémique

Si le Parlement français a interdit par une très large majorité le 23 juin dernier le bisphénol A dans les biberons de nos petits, cette mesure est toutefois jugée insuffisante pour nombre d’associations dont la Ligue contre le Cancer.

En effet, ce composé chimique rentre dans la composition de tout un tas de nos produits quotidiens.

De nombreuses études scientifiques ont pointé du doigt ce composé chimique et on démontré ses risques pour la santé même à faible dose. Le bisphénol agit comme un perturbateur endocrinien, stimulant la production d’œstrogènes.

Générées en excès, ces hormones féminines peuvent provoquer des anomalies génitales : micro-pénis chez les garçons et hypertrophie mammaires chez les filles. Des études réalisées sur des rats de laboratoires ont démontré son implication dans la survenue de certaines maladies comme les tumeurs des glandes mammaires et le cancer de la prostate, l’anomalie des spermatozoïdes, les troubles de l’érection, le disfonctionnement thyroïdien ou le diabète de type 2 etc.………

Au vue de ces recherches et de ces rapports alarmants, la France a donc pris la décision d’interdire la fabrication, l’importation et l’exportation et la mise sur le marché de biberons à base de bisphénol A à compter du 1er janvier 2011. Elle s’inscrit ainsi dans la lignée de plusieurs pays comme le Canada, le Danemark ou certains pays américains.

Mais comme nous le disions plus haut, cette mesure semble insuffisante pour de nombreuses associations car le bisphénol rentre dans la composition de beaucoup d’objets du quotidien comme les bouteilles d’eau, les cafetières, les bouilloires, les revêtements de cannettes et de boîtes de conserve, les CD, les lunettes de soleil et bien d’autres encore !!

Pour calmer la polémique, la secrétaire d’Etat en charge des Technologies vertes Valérie Létard, a promis de réévaluer les normes d’utilisation du bisphénol dès 2011.

On verra alors, si l’opportunité d’aller vers une interdiction totale de ce composé est envisagée. A suivre donc…

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.