12/15/2018

La nutrivitalité c’est quoi ?

Les 7 principes essentiels de la nutrivitalité

Frédéric Marr, fondateur de la nutrivitalité est parti d’un constat simple. En effet, partout dans le monde existent des enseignements à la fois culinaire et nutritionnel, de la Chine aux Etats-Unis en passant par l’Inde, partout des études scientifiques montrent les bienfaits de telles ou telles alimentations sur la santé. C’est sur ce constant que Frédéric Marr a fondé son principe de nutrivitalité, mais en quoi cela consiste-t-il ?

Une alimentation concentrée en micronutriments qui apporte une énergie optimale pour un minimum de dépense digestive, d’où une meilleure assimilation pour une meilleure santé ! Choix et associations d’aliments, modes de préparation et de cuisson, habitudes et comportements, voici ce qu’il faut retenir en 7 principes essentiels dont voici le détail.

Le plaisir

Voici le premier principe et sans doute le plus important ! En effet sans plaisir pas de vitalité ! Il faut que manger redevienne un plaisir pas une corvée car même avec les meilleurs aliments du monde, votre corps réagit au plaisir et toutes vos fonctions digestives sont améliorées quand un repas est pris avec plaisir et digéré dans un état de détente physique et mentale.

La naturalité

Plus un aliment a été manipulé, modifié, raffiné, plus notre organisme a du mal à l’assimiler et moins il y trouvera les fibres, vitamines et autres oligoéléments dont il a besoin ! L’occasion donc de laisser un peu de côté les produits « raffinés » trouver en grandes surfaces pour se rabattre sur les céréales complètes (farine, riz, pâtes, pain etc), le sucre roux à la place du sucre blanc raffiné, les huiles de première pression à froid bio etc….

La frugalité

A Hokkaido, où l’on trouve la plus grande proportion de centenaires au monde, un vieil adage dit « ne mange qu’à 80% de ta faim ». Mais pas question pour nous de nous affamer mais plutôt de réduire nos trois gros repas quotidiens par cinq petits plus riches en mricronutriments car la quantité est toujours au détriment de la qualité; si ce n’est la qualité des aliments, se sera la qualité de leur assimilation. Pourtant certaines habitudes et aliments permettent d’atteindre la satiété plus rapidement et de couvrir nos besoins sans encombrer notre ventre.

La végétalité

« 5 fruits et légumes par jour » est devenu une règle pour beaucoup, mais si elle demande parfois beaucoup d’ingéniosité à réaliser pour ne pas se lasser ! A tous les repas donc fruits et légumes frais sont obligatoires car sont une source indispensable de fibres, de vitamines et de minéraux. Ils régulent l’absorption des autres aliments, apportent à la fermentation intestinale un effet de « prébiotique » qui booste les défenses immunitaires digestives et les propriétés anti-infectieuses. Ils sont les meilleurs alliés de notre vitalité et jouent un rôle important dans la prévention des maladies.

Le respect

« Respectez votre système digestif, il vous le rendra » affirme Frédéric Marr. Il faut privilégier le frais, le local, faire preuve de sens écologique et garder en tête le rapport entre l’énergie apportée par les aliments et l’énergie dépensée pour les digérer ! Certains aliments qui se digèrent facilement séparément, sont beaucoup plus difficiles à assimiler ensemble.

En fonction des moments de la journée, des saisons, ou de notre activité mentale et physique, notre organisme a besoin d’apports, de temps de repos et de régénération différents. Apprendre à connaître et respecter ses préférences et ses rythmes permet de retrouver rapidement plus de vitalité, d’immunité et le plaisir du confort
digestif.

L’équilibre

Notre alimentation carencée ou trop riche est pourvoyeuse d’acidité ce qui oblige notre corps à fournir un effort permanent pour maintenir chacune de nos cellules au Ph idéal. Car l’excès d’acide ronge l’organisme comme le vinaigre dissout le calcaire, il perturbe l’activité enzymatique, contribue à une déminéralisation et une inflammation générale avec une incidence directe sur la vitalité, le sommeil et l’équilibre nerveux. A l’instar des peuples centenaire nous pouvons au rythme des saisons privilégier les aliments, les préparations
et les comportements les plus alcalins.

La variété

N’oubliez jamais de varier votre alimentation pour privilégier le plaisir ! C’est également le meilleur moyen d’optimiser ses apports et d’éviter les carences. Certains aliments sont plus nutritifs cuits et d’autres crus. Apprenez à cuisiner au rythme des saisons, à varier les aliments et les modes de préparation, permet d’éviter les excès, de compenser les
manques tout en multipliant le plaisir !

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.