Un test pour détecter les cellules cancéreuses

Jusqu’à présent la meilleure façon de détecter le cancer chez un patient était encore de pratiquer de lourds examens comme une mammographie, une coloscopie ou les biopsies. Mais un nouveau procédé pourrait voir le jour pour détecter la moindre cellule cancéreuse et remplacer les techniques actuelles selon les chercheurs et c’est ce que le géant pharmaceutique américain Johnson and Johnson a annoncé en passant un accord avec l’Hôpital général du Massachusetts pour commercialiser un test sanguin capable de détecter la moindre cellule cancéreuse en circulation dans le sang grâce à un éventail de marqueurs génétiques et de protéines.

« Cette nouvelle technologie a le potentiel d’offrir un test facile à effectuer pour détecter et dénombrer les cellules cancéreuses et aussi pour en déterminer les caractéristiques biologiques », explique Robert McCormack, responsable de l’innovation technologique et de la stratégie de Veridex, filiale de Johnson and Johnson spécialisée dans les tests in vitro.

La FDA, l’agence américaine de réglementation des médicaments et des produits alimentaires, a déjà autorisé la commercialisation de cette technologie dite CTC (« Circulating Tumor Cell ») pour dénombrer les cellules cancéreuses sur des malades souffrant de cancers du sein, de la prostate et du côlon qui se sont généralisés.

Ce nouveau test serait beaucoup plus sensible et permettrait de détecter la présence d’un cancer avant qu’il ne soit découvert par les méthodes existantes de dépistage. Le test se présente sous la forme d’une micro-puce informatique contenant tout un éventail d’anticorps qui s’attachent à la surface des cellules cancéreuses et les rend lumineuses pour faciliter leur détection et leur capture pour analyse.
Les résultats des recherches effectuées sur cette micro-puce avaient été publiés dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine ainsi que dans la publication britannique Nature. Une équipe française menée par le docteur Jean-Louis Viovy de l’Institut Curie avait annoncé en septembre 2010 la mise au point d’un « laboratoire sur puce » pour détecter et analyser les cellules tumorales lors de « micro-biopsies » de malades atteints de différents types de leucémie.
Leurs travaux avaient été publiés dans les annales de l’Académie nationale des sciences (PNAS) américaine. Ces mêmes chercheurs français travaillent sur une nouvelle génération de puce afin de détecter des cellules tumorales dans le sang, à l’instar de la micro-puce de Veridex.

 Mais outre la possibilité de détecter la moindre petite cellule cancéreuse, ce test permettra donc de sélectionner les traitements et de voir comment les malades y répondront. Et ceci est aussi une nouveauté car pouvoir ajuster le traitement assez lourd qu’est un traitement anti-cancéreux serait une grande avancée pour les patients.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Filed in: Santé Tags: 

Articles en Rapport:

Jacques Salomé parle d’Amour Jacques Salomé parle d’Amour
la Méthode Dalak® en 2012 la Méthode Dalak® en 2012
Un patch pour remplacer les vaccins ? Un patch pour remplacer les vaccins ?
Un test pour détecter les cellules cancéreuses Un test pour détecter les cellules cancéreuses

Laissez une reponse

Vous devez Logged in to post comment.

© 2017 Bio conseil. All rights reserved. XHTML / CSS Valid.
Editeur Bio Conseil.