Livre

L’éducation des petits français un modèle ?

Marie-Ange

Selon le livre de la journaliste Pamela Druckerman intitulé « Bringing Up Bébé: One American Mother Discovers the Wisdom of French Parenting” (Une mère américaine découvre la sagesse des parents français) et suite à un article paru dans le Wall Street Journal et qui fait un véritable « carton », nos petits français seraient bien mieux élevés que les petits américains !!

L’éducation à la française, un modèle ?

Cette journaliste américaine, mariée à un britannique, est mère de trois enfants et vit à Paris depuis plusieurs années où ses enfants sont donc élevés. Selon elle, le secret de l’éducation des parents français est tout simplement de savoir dire non !

Selon elle « Les Français ne sont pas parfaits, mais ils ont quelques secrets d’éducation qui fonctionnent vraiment très bien » et sont un parfait mélange de calme et d’autorité.

«Je me suis vite aperçue que, silencieusement et massivement, les parents français avaient réussi à atteindre une toute autre atmosphère pour leur vie familiale.

Quand des familles américaines nous rendaient visite, les parents passaient généralement une grande partie de leur temps à arbitrer les disputes de leurs enfants, à aider les plus petits à marcher dans la cuisine, ou à se mettre par terre pour construire des villages en Lego®.

Quand des amis français nous rendaient visite, les adultes buvaient un café pendant que les enfants jouaient tout seuls, tout à fait contents» raconte l’auteur.

Tradition et la solidarité

Tout en ayant les mêmes valeurs que beaucoup de parents américains comme le fait de parler aux enfants, de les cultiver en leur lisant des livres, en les amenant au musée par exemple, les parents français, à la différence de leurs confrères américains ne sont pas « au service constant des enfants ». Selon elle, ce sont aux enfants de s’adapter aux parents et non l’inverse.

Elle cite un recours accepté à la structuration et à l’interdiction comme mode d’éducation (heures des repas, interdiction de regarder la télé).

Selon Pamela Druckerman, « les Français promeuvent la tradition et la solidarité alors que les Anglo-saxons privilégient le tout nouveau et l’individualisme […] L’école américaine fournit aux enfants une panoplie de nouveautés technologiques en les incitant à s’en servir pour être les meilleurs alors que l’école française reste très scolaire et s’emploie à autonomiser les enfants dans leur réflexion. »

Seules 55% des mères françaises allaitent

La question de l’allaitement est bien entendu abordée : « Seules 55% des mères françaises allaitent contre la majorité aux États-Unis.
Les parents français ne veulent pas abandonner leurs avantages d’adultes en se réduisant à n’être que des parents. Ni jouets dans le salon, ni tétine dans le lit — chacun à sa place. »

Mais la conclusion de cet essai est plus mitigé puisqu’elle dit pour conclure : « Si les enfants français sont sages avec leurs parents, ils deviennent des démons une fois que ces derniers ont le dos tourné. Nous autres Américains connaissons d’avantage le scénario inverse : les enfants sont sages à l’école et en société et moins avec leurs parents. »

Alors, pas d’autosatisfaction démesurée, si l’éducation des petits français est vu outre-Atlantique comme un modèle, il reste encore du chemin à parcourir pour être des parents parfaits !!

Mais faut-il être vraiment des parents parfaits ?
Comme dit l’adage : il n’y a pas de parents parfaits, juste des parents qui essayent !!

 

Livre sur l'éducation.
Le livre sur Amazon !

Partager c'est aimer !

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.