07/21/2018

Quelles huiles essentielles pour lutter contre les allergies ?

Le nombre de gens allergiques respiratoires ne cesse d’augmenter année après année.

Si en 1968 seulement 3,8 % de la population était touchée c’est aujourd’hui près de 30 % de la population qui souffre de ces allergies souvent invalidantes.
Les symptômes des allergies respiratoires sont multiples  et se manifestent par une rhinite allergique avec nez qui coule ou se bouche régulièrement, démangeaisons au niveau des narines, les deux yeux rougissent et pleurent, avec des difficultés à supporter la lumière et une gêne respiratoire allant jusqu’à la crise d’asthme.

Il existe bien sûr des traitements médicaux efficaces mais qu’en est-il des huiles essentielles qui peuvent vous soulager ?

De nombreuses huiles essentielles peuvent soulager ces symptômes allergiques mais les deux principales restent l’HE d’ Estragon et la Camomille romaine en traitement de fond. Lorsque l’allergie est connue et prévisible le traitement de fond est indispensable afin de réduire les symptômes d’une année sur l’autre.
L’huile essentielle d’Estragon a des propriétés stimulantes digestives et apéritives, anti-douleurs, antispasmodiques, anti-inflammatoires.

En prévention, l’huile essentielle d’Estragon ainsi que l’huile végétale de Nigelle sont particulièrement efficaces pour diminuer les symptômes des allergies saisonnières et la rhinite allergique.
Si l’allergie est déjà bien installée l’huile essentielle d’Estragon associée à des huiles essentielles décongestionnantes comme l’Eucalyptus radié et des huiles essentielles anti-inflammatoires, antiprurigineuses et antiallergiques comme la Camomille romaine sera utilisée.

L’huile essentielle de Camomille romaine est recommandée pour calmer les états de nervosité et de stress, et soulager « les nez qui coulent ». En plus de ses qualités relaxantes, on lui reconnait des propriétés anti-inflammatoires et antiparasitaires.

Voici quelques mélanges à réaliser pour soulager les rhinites allergiques (Danielle Festy) :

A appliquer, mélangez :

  • Huile essentielle d’Estragon : 5 gouttes
  • Huile essentielle de Niaouli : 5 gouttes
  • Huile essentielle de Camomille romaine : 2 gouttes
  • Huile végétale de Calophylle : 1 cuillère à soupe
  • Appliquez ce mélange sur les sinus, le thorax, le haut du dos, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 6 jours.
  • Massez avec douceur toute la zone congestionnée mais évitez au maximum de vous rapprocher des yeux.

A diffuser :

  • Dans un flacon de 10 ml, mélangez en quantités égales :
  • Huile essentielle de Niaouli
  • Huile essentielle d’Eucalyptus radié
  • Huile essentielle de Citron
  •  Diffusez ce mélange dans les pièces à vivre (maison, bureau), 3 fois 20 minutes par jour, pendant la période sensible.

A poser sur un mouchoir :

  • Mélangez :
  • Huile essentielle d’Estragon : 2 ml
  • Huile essentielle de Niaouli : 2 ml
  • Huile essentielle de Camomille romaine : 1 ml
  •  4 gouttes, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 6 jours.

En gouttes nasales :

  • Facultatives mais vivement recommandées si vous êtes très gêné pour respirer. Demandez à votre pharmacien de réaliser le mélange suivant dans un flacon compte-goutte rond :
  • Huile essentielle d’Eucalyptus radié : 1 ml
  • Huile essentielle d’Estragon : 1 ml
  • Huile essentielle de Camomille romaine : 0,5 ml
  • Huile végétale d’Amande douce : QSP 30 ml
  • Versez 2 gouttes dans chaque narine 4 fois par jour, pendant 5 jours ou  plus si nécessaire.
Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.