10/16/2018

Les OGM : menace ou progrès

Les OGM sont actuellement très exploités par les scientifiques pour optimiser de nombreux secteurs, tels que l’agriculture, la santé, l’industrie et la recherche.

Des questions se posent toutefois sur les dangers auxquels les OGM exposent l’humanité.

Les secteurs qui ont recours aux OGM

Le secteur médical figure parmi ceux qui exploitent le plus les OGM. Dans ce secteur, ces organismes permettent de découvrir de nouveaux médicaments ou encore des vaccins qui permettent de venir à bout de graves maladies qui menacent l’être humain. À titre d’exemple, l’insuline a été découverte grâce à des OGM. Les vaccins qui permettent de prévenir l’hépatite B sont également tirés des OGM, plus précisément de levures provenant des cellules d’ovaires de hamster.

Les OGM sont donc les garants de l’avenir de l’industrie pharmaceutique. Il faut savoir que les OGM permettent la production d’anticorps essentiels aux patients qui souffrent de maladies comme le SIDA et le cancer. Toujours dans le cadre de la médecine, la modification génétique de certains végétaux permet d’extraire des molécules qui entrent en scène dans la composition des médicaments. La culture de maïs en fait partie, dans la mesure où le maïs, une fois modifié génétiquement, permet l’obtention de médicaments qui luttent contre des affections telles que la mucoviscidose.

Un aspect qui montre à quel point les OGM représentent le progrès dans le monde médical. La génétique est aussi un domaine où l’utilisation des OGM est plus que fondamentale. Cette branche de la médecine a besoin de créer des OGM, afin de mieux connaître les gênes, leur développement et leur évolution. Ces organismes vont par la suite permettre de venir facilement à bout des maladies génétiques. Une autre branche qui a recours aux OGM est l’agroalimentaire.

Dans ce domaine, la finalité n’est pas d’ordre écologique. Elle vise plutôt à rendre les cultures plus résistantes à de nombreux facteurs, afin qu’elles soient plus rentables. Un des objectifs des OGM végétaux est la résistance aux insectes. Certains ont même été créés pour sécréter des insecticides. Une autre particularité des plantes génétiquement modifiées se trouve dans le fait qu’elles résistent aux virus. Des études sont actuellement en cours pour augmenter l’apport énergétique des plantes génétiquement modifiées.

Une menace pour l’environnement

La culture biologique et la consommation d’aliments biologiques figurent parmi les principaux soucis de la population, pour mieux préserver la santé et l’environnement. La dominance de la filière OGM dans le domaine de l’agriculture représente un réel danger pour l’écologie. Il faut savoir que les agriculteurs non-bio utilisent plus d’herbicide, ce qui équivaut à une contamination rapide du sol. L’utilisation abusive d’herbicide signifie également l’apparition de nouvelles herbes qui résistent au produit. Un fait qui entraîne automatiquement le recours à d’autres types d’herbicides.

Au final, le sol sera tellement imbibé de produits chimiques que tous les végétaux qui y pousseront seront contaminés. Pour les plantes génétiquement modifiées qui ont la vertu de produire elles-mêmes des insecticides, elles donnent libre cours à la contamination chimique des insectes. Tous les insectes, y compris les coccinelles, les abeilles et les papillons, sont menacés par cet insecticide. Un autre danger auquel les plantes génétiquement modifiées exposent l’environnement se trouve dans le fait que ces dernières produisent des substances chimiques qui polluent à la fois l’air, le sol et l’eau.

La culture biologique en est également victime dans la mesure où les produits chimiques émanant des OGM n’ont pas de difficulté à atteindre les plantes bio. Il faut avoir en tête que les plantes modifiées représentent une pollution vivante. Leur dominance dans le domaine de l’agriculture signifie la dégradation assurée de l’environnement. Étant donné que les plantes OGM représentent des facteurs de dégradation de l’environnement et une menace concrète pour la biodiversité, elles sont également des dangers réels pour l’être humain. Des recherches ont été menées dans ce sens, pour déboucher à la conclusion que les OGM sont toxiques, provoquent des allergies et éliminent les actions des antibiotiques. Raisons pour lesquelles la consommation d’aliments bio est plus que conseillée.

À l’heure actuelle, les OGM perdent du terrain, au profit des aliments bio. La population française montre un réel regain d’intérêt pour les produits alimentaires entièrement naturels et sains.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.