07/21/2018

L’avenir du bio en France

De plus en plus de consommateurs adoptent les produits biologiques.

Si l’on n’aborde que la consommation des ces produits, l’on peut affirmer que l’avenir du bio est assuré. Il faut noter que 42% des Français confirment actuellement être consommateurs bio au moins une fois par mois. Ceci pour dire que ces produits  attirent bon nombre de Français surtout pour un meilleur apport énergétique.

Des sondages effectués dans différentes régions de France ont également permis de découvrir que plus de 80% de la population adhèrent à la politique de l’État dans la promotion de ces produits. Plus de 70% considèrent que l’agriculture biologique est l’une des solutions qui optimisent la protection environnementale.

L’Agence Bio a dévoilé, suite à des enquêtes effectuées auprès des Français, qu’une grande partie de la population penche pour les produits bio. Les résultats des études menées par l’agence a permis de révéler que plus de 60% des Français accordent une grande importance quant à la consommation de produits bio. Un autre aspect qui laisse entendre un avenir positif pour le bio est le nombre élevé de restaurants qui privilégient les repas bio.

Plus de surface pour le bio

Du côté de l’agriculture, il faut préciser que la culture biologique prend un très bon élan en France. Selon les chiffres émis par l’Agence Bio, un nombre élevé d’agriculteurs français s’est investi dans cette culture depuis 2009. Cette année a marqué la conversion d’innombrables agriculteurs français. Près de 3 000 cultivateurs se sont rués vers ce nouveau concept agricole. Grâce à cette prise de conscience, l’agriculture biologique connaît actuellement un formidable essor.

En 2009, l’augmentation du nombre d’agriculteurs biologiques est effective dans toutes les régions de France. En guise d’exemple, le nombre de cultivateurs biologiques a augmenté de 33% en Ile de France et de 35% au Languedoc-Roussillon. Les études ont dévoilé que pas moins de 670 000 hectares de surfaces cultivables en France sont exploités par des cultivateurs biologiques. Ce chiffre représente 3,2% de l’agriculture française. L’essor se poursuit en 2010 et 2011 et plus de 850 000 hectares de terres cultivables sont dédiées actuellement au bio. La France ne pense pas s’arrêter en si bon chemin et projette d’augmenter jusqu’à 6% l’étendu des surfaces réservées à la culture bio en 2012.

Penchant pour le bio

La forte consommation de produits bio en France est un bon signe quant au développement de la filière dans le futur. Il faut noter que les ménages français qui n’ont consommé que très rarement les produits bio optent actuellement pour ces derniers. En revanche, la consommation de produits non-bio a connu ces derniers temps une légère baisse.

Une excellente nouvelle qui reflète un meilleur avenir pour le bio en France. On à a également constaté que la plupart des parents préfèrent adopter un repas 100% bio pour leurs enfants. L’objectif étant de leur offrir une meilleure alimentation riche en éléments nutritifs. Une tendance qui entraîne automatiquement un penchant pour les produits bio.

L’adoption de cette production en France se reflète même dans le milieu scolaire et professionnel. Des études ont permis de connaître que 78% des Français revendiquent aujourd’hui l’adoption d’une nourriture bio dans les cantines scolaires.

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.