Remedes naturels contre les punaises de lit ou les tiques

Habitat

Les nuisibles, on en parle ? Difficile d’imaginer un tel rapport taille/pouvoir de nuisance.

Ils nous agacent, ils nous agressent et représentent parfois un risque. Ces insectes et arachnides, petites bêtes indésirables sont particulièrement actifs en été.

Nous sommes habitués à utiliser des insecticides certes radicaux mais nocifs pour notre santé et la qualité de notre environnement.

Il est grand temps de passer aux remèdes naturels et astuces de grand-mère ! Comment ? En se constituant une réserve de produits sur mesure et polyvalents !

Prêts pour une victoire écolo sur les envahisseurs ?

1 – Contre les punaises de lit :

Moins connue que ses camarades, la punaise de lit connaît un regain d’activité depuis quelques années.

Nos ancêtres avaient réussi à l’éradiquer (c’est bien le mot !) en utilisant des produits désormais interdits d’emploi, des insecticides particulièrement puissants mais rudement dangereux pour la santé. Pour leur retour, on change de méthode.

La punaise de lit ressemble à une lentille ornée d’une petite tête.

Face à cet insecte qui se cache dans les fentes de votre maison ou les lits, les remèdes naturels fonctionnent eux aussi parfaitement ! Commencez par vous procurer en jardinerie du pyrèthre en aérosol, vaporisez le en fin de journée avec modération et vous pourrez ainsi localiser les « nids ».

Vous avez ensuite plusieurs options !

1.1/ vapeur et vinaigre blanc :

Mettez 1 goutte de vinaigre blanc dans votre centrale vapeur et repassez votre linge de lit en utilisant le niveau maximal de vapeur. La combinaison des deux repousse les punaises de lit.
Renouvelez l’opération chaque fois que vous changez vos draps. Pensez à les secouer et les aérer chaque jour.
Le vinaigre blanc est utile pour de nombreux usages. Il remplacera votre anticalcaire, nettoiera vos canalisations, désinfectera vos planches à découper et bien plus encore !

1.2/ clous de girofle :

Ces boutons de giroflier font des merveilles. Ils vous donnent plusieurs possibilités pour agir.

Vous pouvez les disposer tels quels à divers endroits de votre maison, hors de portée des enfants (le clou est fort en goût).

Ou alors, enfermez quelques clous entre deux gazes et les disposer où les nuisibles se regroupent. Dans ce cas, la diffusion est plus lente. Enfin, mettez des clous de girofle dans des citrons découpés en 2. Les punaises de lit ne supportent pas le parfum qui se dégage alors.

Vous pouvez également les utiliser comme antiseptiques (douleurs dentaires, infections urinaires, inconfort digestif) ou en cuisine pour relever la saveur de vos infusions ou marinades.

1.3/ les huiles essentielles en vaporisateur ou spray maison :

Vous avez demandé une solution miraculeuse au parfum agréable ?

Alors utilisez de la citronnelle, de l’eucalyptus citronnée, ou de la menthe poivrée ! Sans oublier la lavande, parfaite puisque seule cette huile convient aux femmes enceintes et enfants de moins de 3 ans.

Vous pouvez soit :

Diluer 3,4 gouttes dans un vaporisateur à utiliser 3 fois par jour durant 15 minutes, ou fabriquer un spray maison avec 1.5l d’eau, le jus de 2 citrons et 2 cuillère à café d’huiles essentielles à utiliser sur le linge de lit et les zones de regroupement des punaises de lit.
Résultat garanti !

Et les huiles essentielles ne se limitent pas à ce seul usage !

En application locale, l’huile de lavande soulage les brûlures des coups de soleil. En massage, elle réduit les douleurs liées aux règles, aux crampes et infections respiratoires.
La menthe poivrée apaise les migraines et limite la sensation de démangeaison.

S’il n’est pas certes pas adapté aux peaux utopiques, l’eucalyptus citronné stimule la circulation sanguine, soulage les inflammations et décontracte les muscles.

1.4/ la terre de diatomée en poudre :

Disponible en pharmacie ou en jardinerie (dans une version « insecticide »), la terre de diatomée repousse durablement les punaises de lit.
Il suffit d’en appliquer une fine couche sur les plinthes et les sols, de laisser agir quelques jours avant d’aspirer. Vous pouvez réaliser cette opération une fois par mois au printemps et au début de l’automne.

En usage générique, cette poudre régule le transit, traite les infections urinaires et réduit même le taux de cholestérol !

2 – Contre les tiques :

Un tique rampant sur la peau humaine.

Les méthodes naturelles se limitent à la prévention. Lorsqu’une tique vous mord et s’accroche, seule une pince adaptée permet de l’extraire.

Il suffit d’entourer la tique avec la pince et de faire comme si vous dévissiez. C’est le seul moyen de l’enlever en entier. En utilisant une pince à épiler classique, vous risquez de laisser la tête dans votre peau et de vous exposer à une infection.

Vous pouvez acheter ces pinces spécifiques en pharmacie. Les remèdes de grand-mère sont à appliquer sur les parties exposées de la peau et les vêtements.

Pensez d’ailleurs à porter des habits longs, idéalement en lin, coton ou viscose pour mieux tolérer la chaleur.

Les tiques sont particulièrement présentes en extérieur, en forêt ou dans les jardins, soit au sol soit dans les branches basses des arbres et bosquets. Elles s’accrochent aussi aux animaux de compagnie.

Comment donc les repousser ?

2.1/ un autre usage des huiles essentielles :

2.1/ un autre usage des huiles essentielles :
Avant de sortir en promenade, vous pouvez appliquer localement quelques gouttes de lavande sur l’intérieur de votre poignet, sur la nuque à la base des cheveux ou encore les plis à l’arrière des genoux.

Le procédé fonctionne avec l’huile de citron, citronnelle ou eucalyptus citronné à condition de les diluer dans une « huile support » comme l’huile d’amande douce ou d’avocat.
Comptez 1 goutte d’huile de citron pour 9 gouttes d’huile support.

2.2/ le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre :

Mélangez 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (non alimentaire) avec 1 cuillère à café de sel et 4 cuillères à soupe de vinaigre de cidre puis imbibez vos vêtements à l’aide d’un vaporisateur.
Si l’on devait classer ces remèdes maison, le bicarbonate de soude se hisserait au rang de « must have ».

Il désodorise vos poubelles, nettoie en profondeur vos canapés et matelas (il vous suffit de les saupoudrer, puis de laisser agir durant 5 heures avant d’aspirer), nettoie vos canalisations.

Dans sa version alimentaire, il vous permet de bien nettoyer vos fruits et légumes en ôtant une quantité plus importante des pesticides encore présents sur la pelure. Pour ce faire, mélangez eau et bicarbonate et frottez délicatement la peau avant de rincer.

Le bicarbonate de soude (entretien et alimentaire) s’achète en grandes surfaces.

Partager c'est aimer !

Tagged