Feuilles d'eucalyptus et huile essentielle sur une planche à découper en bois.

3 Huiles Essentielle d’Eucalyptus

Guide des Huiles Essentielles

Lorsque l’on parle d’huile essentielle d’eucalyptus, on pense au premier abord aux soins respiratoires dont cette plante est idéale pour ses actions.

Je vais vous faire découvrir, non 1, mais 3 huiles essentielles d’eucalyptus aux pouvoirs fort différents, mais somme toute, complémentaires.

Huile essentielle d’eucalyptus radiata

Sans doute la plus connue des huiles essentielles d’eucalyptus, l’eucalyptus radiata est efficace dans tous les troubles ORL car elle est composée majoritairement de 1,8-cinéole, molécule qui possède une activité expectorante et mucolytique puissante.
  • Nom commun : Eucalyptus radié
  • Nom latin : Eucalyptus radiata
  • Famille botanique : Myrtacées
  • Partie distillée : Feuille

La plante est cultivée en Australie, Espagne, Portugal, Madagascar, Afrique du Sud.

Modes d’utilisation privilégiés :

 

Expectorante, mucolytique, l’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata exerce une action positive sur les toux par l’intermédiaire du 1,8-cinéole qui active les glandes exocrines des muqueuses respiratoires.

Antifongique, et bactéricide, elle agit sur les bactéries et champignons responsables de certaines mycoses (candidoses) et d’infections pulmonaires.

Antivirale, l’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata est active sur de nombreux virus, responsables d’infections broncho-pulmonaires, grippe, rhume…

Quelques exemples d’utilisation :

Encombrement ORL (mucosités) : en olfaction, en diffusion, en inhalation ou en massage sur la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds, diluée à 20 % dans une huile végétale.
Grippe : en olfaction, en diffusion, en inhalation, ou en massage sur la colonne vertébrale et la plante des pieds diluée à 20 % dans une huile végétale, voire par voie rectale (sur l’avis d’un thérapeute uniquement).
Infections ORL et respiratoires : en olfaction, en diffusion, en inhalation ou en massage sur la colonne vertébrale, le haut du dos, le thorax et la plante des pieds diluée à 20 % dans une huile végétale, voire par voie rectale (uniquement sur l’avis d’un thérapeute).
Otite : 1 goutte derrière chaque oreille, mais jamais directement dans l’oreille.
Nez bouché : en olfaction, en diffusion, en inhalation (3 à 4 gouttes dans un bol d’eau chaude).
Sinusite : en olfaction, en diffusion, en inhalation ou en application cutanée diluée à 5 % dans une huile végétale au niveau des sinus ; voire par voie interne sur l’avis d’un thérapeute uniquement.
Toux grasse : en olfaction, en diffusion, en inhalation ou en massage sur le haut du dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds, diluée à 20 % dans une huile végétale ; voire par voie rectale sur l’avis d’un thérapeute uniquement.

Avertissement :

L’huile essentielle d’eucalyptus radié peut être asséchante pour les muqueuses et elle est interdite à certaines catégories de population : femmes enceintes de moins de 3 mois, enfants de moins de 3 ans et personnes asthmatiques.

Huile essentielle d’eucalyptus citronné

Ici nous parlons de l’eucalyptus citronné une variété possédant d’excellentes propriétés anti-inflammatoires qui agiront sur les douleurs musculaires et articulaires et dont la bonne odeur citronnée fera, en outre, fuir les moustiques !
  • Nom commun : Eucalyptus citronné
  • Nom latin : Corymbia citriodora ou Eucalyptus citriodora citronnellalifera (avant 1995)
  • Famille botanique : Myrtacées
  • Partie distillée : Feuille

La plante est surtout cultivée en Australie et en Chine.

Modes d’utilisation privilégiés : Voie cutanée, voie interne (très rarement utilisé)

Anti-inflammatoire, antirhumatismale : le citronellal intervient en modulant la réponse immunitaire de l’organisme à une agression subie (inflammation) et calme les sensations de chaleur, et les rougeurs qui en découlent.

Insectifuge, acaricide : le citronellal et le citronellol de cette huile essentielle permettent d’éloigner les insectes et de tuer certaines larves de moustiques. Ils permettent aussi d’apaiser les piqûres.

Antifongique : cette huile essentielle lutte contre le développement des champignons.

Antispasmodique : le citronellal permet de lutter contre les spasmes musculaires digestifs ou respiratoires : il calme les contractions involontaires des muscles et inhibe notamment la prostaglandine E2, une substance responsable des contractions de l’utérus.

Antalgique : cette huile essentielle contient plus de 65 % de citronellal ; elle permet d’apaiser les douleurs cutanées (démangeaisons, eczémas, …).

Le citronellal qu’elle contient est une molécule négativante ce qui signifie qu’il possède des propriétés apaisantes ; il agit sur certains neuromédiateurs (molécules permettant le transfert de l’information nerveuse). Le citronellol dilate les parois des vaisseaux sanguins ce qui diminue la pression artérielle.

Quelques exemples d’utilisation :

Pour l’arthrite, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires, les courbatures, les élongations musculaires, les inflammations articulaires ou musculaires, les névralgies, les rhumatismes, les tendinites, les torticolis, la sciatique… : diluer l’huile essentielle d’eucalyptus citronné dans une huile végétale pour masser la zone douloureuse.

Pour les piqûres d’insectes : déposer 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus citronné directement sur la piqûre.
Pour la prévention de piqûre d’insecte : utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus citronné en diffusion.

Contre l’angoisse, l’anxiété, la fatigue physique, la fatigue psychique, l’irritation, le manque de concentration, la nervosité, le pessimisme, le stress : utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus citronné en diffusion ou en olfaction. Diluer quelques gouttes d’huile essentielle dans une huile végétale pour masser le dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds.

Avertissement :

Lorsqu’elle est utilisée par voie cutanée, l’huile essentielle d’eucalyptus citronné doit être fortement diluée. Elle peut être irritante pour les peaux sensibles.
L’huile essentielle d’eucalyptus citronné ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ni par celles qui allaitent. Elle ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans.

Huile essentielle d’eucalyptus globulus

Parmi toutes les huiles essentielles d’eucalyptus, celle d’eucalyptus globulus est sans doute la plus efficace au niveau de la sphère respiratoire avec son fort pouvoir expectorant. Elle est donc tout indiquée en cas de bronchites, rhinopharyngites ou sinusites, et en cas de toux grasses et nez bouché. De par sa puissance elle ne convient pas aux enfants.
  • Nom commun : Eucalyptus globuleux, eucalyptus gommier bleu
  • Nom latin : Eucalyptus globulus
  • Famille botanique : Myrtacées
  • Partie distillée : Feuille

Modes d’utilisation privilégiés : Voie cutanée, voie respiratoire

Expectorante, mucolytique : l’alpha pinène régule l’hypersécrétion de mucus par les bronches tandis que le 1,8-cinéole aide à la fluidification et à l’expulsion du mucus des voies respiratoires. À elles deux, ces molécules permettent d’éliminer les encombrements respiratoires.

Antiseptique : l’alpha pinène présent dans l’huile essentielle d’Eucalyptus Globulus empêche efficacement le développement et la croissance des bactéries, virus et champignons.

Antibactérienne : l’action bactéricide du 1,8-cinéole est démontrée sur des bactéries telles que les staphylocoques. L’alpha pinène empêche lui aussi le développement de Staphylococcus aureus, Escherichia coli ou encore Klebsiella pneumoniae.

Antiparasitaire : cette huile essentielle prévient et traite la présence de parasites dans l’organisme.

Quelques exemples d’utilisation :

En cas de bronchite, bronches encombrées, mucosités, grippe, infection ORL, infection respiratoire, rhinopharyngite, sinusite, toux grasse : diluer quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globuleux dans une huile végétale pour masser le haut du dos, le long de la colonne vertébrale et la plante des pieds. Ne pas utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux en cas de toux sèche. Pour les infections respiratoires, diffuser 10 min par heure pour désinfecter l’atmosphère.

 

En cas d’infection bactérienne, d’infection virale : diluer quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globuleux dans une huile végétale pour masser le dos et la plante des pieds. Ou utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux en olfaction, en diffusion ou en inhalation. Pour les inhalations, verser 10 gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau très chaude et respirer les vapeurs de 3 à 7 min, 2 fois par jour.

Avertissement :

L’huile essentielle d’eucalyptus globuleux ne doit jamais être utilisée par voie interne.

L’huile essentielle d’eucalyptus globuleux est dermocaustique, ce qui signifie qu’elle peut provoquer de fortes irritations et des brûlures de la peau. Pour une utilisation par voie cutanée, l’huile essentielle doit être fortement diluée dans une huile végétale.

Il est recommandé d’effectuer un test cutané dans le pli du coude et d’attendre au moins 48 heures avant toute utilisation. En cas de réaction de la peau, éviter tout usage de l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux.

Partager c'est aimer !

Tagged