05/21/2018

Les tisanes de l’hiver

Les tisanes font leur grand retour et les amateurs connaissent depuis longtemps leurs bienfaits.

Mais toutes les plantes ne se valent pas et si la nature regorge de bienfaits elle peut aussi se montrer dangereuse et ses plantes toxiques. Alors en cette période où nos défenses immunitaires sont affaiblies, voici quelques petites tisanes souveraines sur les maux de l’hiver et n’oubliez pas de respecter les doses recommandées par des professionnels pour bénéficier de leurs bienfaits et ne pas connaitre de désagréments.

Plusieurs choses à savoir lorsque l’on parle des tisanes, qu’entend-on par décoction, macération ou infusion ? La macération consiste à laisser tremper le matériel végétal dans de l’eau froide durant plusieurs heures.

L’infusion consiste à verser de l’eau chaude sur le matériel végétal et laisser tremper pendant quelques minutes.
La décoction consiste à faire bouillir l’eau dans lequel repose le matériel végétal pendant quelques minutes.
En cas de toux citons les bourgeons de sapin, qui facilitent l’expectoration,  l’eucalyptus est expectorant, antiseptique et astringent, la mauve, qui est employée pour traiter la toux sèche ou le thym, qui est particulièrement intéressant pour son action désinfectante.

Un exemple de tisane : mélangez à parts égales du thym et de l’eucalyptus et versez 2 càc du mélange dans 25 cl d’eau bouillante. Couvrez et laissez infuser 10 minutes, filtrez, ajoutez du miel de thym ou de romarin et 1 goutte d’huile essentielle d’origan compacte. Buvez une tasse 3 fois par jour (aux repas) en cure de 10 jours.

Pour le rhume, l’eucalyptus est  puissant antiseptique des voies respiratoires comme nous l’avons vu précédemment ; le laurier noble, appelé également  laurier sauce en infusion redonne du tonus aux organismes affaiblis, a des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires et est donc un grand secours en cas de refroidissement, grippe, toux, sinusite ; la lavande a un effet bénéfique sur les voies respiratoires, qui agit contre les maux de tête, la toux et contre le rhume ; le plantain agit contre les inflammations des voies respiratoires, et a la réputation de stopper le rhume. La tisane au thym aide à soulager les affections dues au froid (rhume, grippe, courbatures, frissons), à calmer les gorges irritées et donc à mieux respirer pendant l’hiver.

Exemple de tisane : Dans une tasse versez de l’eau bouillante  sur 1,5 g de feuilles séchées de plantain. Filtrez. Buvez 4 tasses par jour.

L’hiver est aussi synonyme de grande fatigue pour beaucoup d’entre nous. D’où viennent les vertus anti-fatigue du romarin ? La sommité fleurie et les feuilles tonifient grâce à leur teneur en huile essentielle. La cannelle est un stimulant reconnu utilisée également en tisane pour lutter contre la fatigue légère ; l’avoine contient de la vitamine E, des protéines et des minéraux qui tonifient l’organisme ; les  feuilles d’orties renferment des minéraux (calcium, fer), des acides caféiques et des vitamines.

Exemple de tisane : faites infuser une cuillère à soupe d’avoine séchée dans un demi-litre d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Filtrez et buvez une tasse par jour pendant 1 mois.

En cas de gastro, pensez à l’aubier de tilleul qui recèle des propriétés dépuratives qui sauront soulager votre foie, pour lutter contre un foie paresseux, une insuffisance hépatique, les calculs biliaires, ou encore les ballonnements . On reconnaît aux feuilles de noyer un effet laxatif et dépuratif, leur action est très nette sur l’appareil digestif et le tonus musculaire et la ronce n’a pas son pareil pour soigner autant les diarrhées des gastro-entérites que les maux de gorge.

Exemple de tisane : ajoutez 1 pincée d’aubier de tilleul, 1 pincée de feuilles de noyer et 1 pincée de feuilles de ronce dans 1 l d’eau froide, portez à ébullition et laissez frémir pendant 3 minutes. Arrêtez le feu, couvrez et laissez infuser entre 5 et 10 minutes. Buvez 3 grandes tasses par jour de tisane bien chaude et non sucrée (rajoutez du miel pour adoucir) pendant 9 jours.

L’idéal est certainement de consulter un spécialiste, beaucoup de pharmacies possèdent aujourd’hui un bon rayon herboristerie et de suivre les dosages et les recommandations afin de pas ressentir d’effets néfastes.

huiles-essentielles

Website Pin Facebook Twitter Myspace Friendfeed Technorati del.icio.us Digg Google StumbleUpon Premium Responsive

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *