Granulés de bois pour le chauffage.
Habitat

Chauffage écologique avec les poêles à bois à granulés

A l’heure où les questions environnementales sont primordiales, le chauffage à bois apparaît comme la solution, à la fois écologique et économique. Ayant déjà séduit de nombreux foyers français, les poêles à bois poursuivent leur chemin et s’installent de plus en plus dans les maisons.

Bienfaits et inconvénients de se chauffer au bois

Avantages du poêles

Il assure un bon rendement thermique (à noter que plus le rendement est élevé, moins l’appareil consomme de bois). Il est économique puisque cette énergie reste beaucoup moins chère que l’électricité ou le GPL et il apporte les mêmes sensations – bruit et odeur – qu’une cheminée. En outre, aujourd’hui, tous les systèmes disponibles sur le marché permettent de conjuguer, également, l’esthétisme aux autres vertus de ce type de chauffage.

Inconvénients

Ils présentent, naturellement, quelques inconvénients : leur fonctionnement nécessite un réapprovisionnement constant en bois et un endroit pour le stocker. De même, la plupart impose un raccordement à un conduit d’évacuation de fumée et oblige ses utilisateurs à recharger 2 à 3 fois par jour l’appareil.

Utilisations

Le choix entre les différents poêles est déterminé par leurs utilisations, chauffage principal, d’appoint ou de convenance.

Aujourd’hui, par exemple, un poêle à granulés est parfaitement adapté à un usage intensif, dans le cadre d’une maison bien isolée, dans laquelle vous souhaitez maîtriser les températures. Il allie confort, autonomie, alimentation automatique, régulation et programmation des températures.

Pour un chauffage principal, il est également possible de recourir aux poêles de masse : pour une optimisation de son utilisation, il doit être intégré dans les plans de construction ou dans des travaux de réhabilitation importants, de manière à le placer au centre du logement ou près de l’escalier, pour parvenir à chauffer l’étage.

Sur ce marché, on assiste à l’essor des poêles à granulés ou « pellets », qui présentent, au-delà des bienfaits du chauffage au bois, d’autres caractéristiques intéressantes.

La performance optimale

De toutes les solutions disponibles sur le marché, ceux qui fonctionnent aux granulés affichent le meilleur rendement, soit plus de 80 %. En d’autres termes, cela signifie que 80 % au moins de la chaleur produite est restituée.

Un fonctionnement sans recharge pendant un, voire plusieurs jours : un système de répartition automatique des granulés permet au poêle d’être autonome sur plusieurs heures.

Un poêle à granules prêt a fonc

Un faible entretien

Aucun raccordement nécessaire au conduit d’évacuation de la fumée. Un stockage simplifié en comparaison des poêles à buches ou plaquettes forestières, grâce à des granulés d’un diamètre de 6 mm, sur une longueur entre 10 et 30 mm.

Les poêles à bois et les économies d’énergie

Face à la pénurie annoncée des énergies fossiles (pétrole et gaz), il convient de se tourner vers d’autres solutions. Or, le chauffage au bois concilie efficacité, économie et écologie.

Une énergie verte

En effet, si la combustion du bois libère du dioxyde de carbone (CO2), comme tous les combustibles, les arbres en captent bien davantage par le processus de photosynthèse. Au final, comme le bois en détruit plus qu’il n’en produit, son bilan CO2 est négatif et lui confère le statut d’énergie verte. C’est aussi une énergie renouvelable, puisque son extraction est remplacée par de nouveaux plants.

Plus globalement, en France, le prélèvement forestier est inférieur à l’accroissement naturel des forêts sur le territoire. A noter qu’en termes de potentiel, il faut savoir que la surface forestière en France métropolitaine a progressé d’environ 20 % sur les trente dernières années.

Le bois, une énergie moins cher

Le prix des énergies fossiles augmente régulièrement depuis plus de 25 ans : le gaz, par exemple, a enregistré une hausse de 10 % ces 10 dernières années. Avec le bois, le mot « énergie » se conjugue au pluriel : énergie verte et renouvelable, il fait réaliser de précieuses économies aux ménages français, évaluées en rejet de CO² et en euros. Pour ce dernier point, cela se concrétise, au moment de l’achat, par les crédits d’impôts prévus par l’Etat, mais aussi dans la durée, par une consommation optimisée dans tous les secteurs.

Partager c'est aimer !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.