Santé

Coronavirus, sommes-nous prêts à une épidémie mondiale.

Krach boursier en vue, pessimisme d’une baisse de contagion par le Coronavirus, les craintes des milieux boursiers ou des populations sont au plus haut.

Villes sous haute surveillance, concerts ou événements sportifs et culturels annulés, le combat contre la propagation du Coronavirus sclérose petit à petit tous les pays du monde contre la propagation d’une possible épidémie.

Inégalité géographique de développement du Coronavirus

Si en Chine, l’épidémie était net recul, dans la province de Wuhan, le Covid-19 est quand même apparu dans d’autres régions chinoises du fait de voyageurs rentrants chez eux après un séjour dans des pays voisins.

La contagion se développe aussi dans les équipes soignantes des hôpitaux. Médecins et infirmiers étant face à des cas bénins à priori, mais qui sont en fait porteur de cette maladie. La détection est complexe entre une simple grippe et une infection au Coronavirus.

Écosystème des sociétés

L’activité des entreprises commence à être touchée. L’arrêt d’usines en Chine provoque des ruptures de stock. La Chine étant devenue l’usine de fabrication de nombreux produits ou composants pour le reste du monde, le Coronavirus impacte donc fortement les entreprises lorsque ses usines s’arrêtent de tourner.

C’est toute la chaine industrielle qui est touchée. Les fabricants, mais aussi les fournisseurs, les distributeurs, qui sont impliqués dans le processus de production subissent ce blocage en approvisionnement.

Une menace “très élevé” selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé a augmenté d’un cran le niveau de menace lié au Coronavirus. Celle-ci étant très élevée, l’OMS redoute que les pays qui ne sont pas encore touchés ne pensent pas à l’éventualité qu’une épidémie puisse se développer chez eux.

Pourtant, aux États-Unis, des cas de contaminations sont apparus chez des personnes n’ayant pas voyagé. Cela devrait rendre les pays épargnés à agir en amont avec des normes de prévoyances élevé pour parer à toute futur contagions.

Différents vecteurs de contamination

L’information donnée comme quoi le virus n’est contagieux que pendant quelques heures n’est pas tout à fait vraie. Si cela est bien le cas avec des contacts sur des parties sèches, dès que l’on trouve de l’humidité, le virus est actif pendant plusieurs jours.

Les mains sont l’un des vecteurs les plus probables d’attrapeur le Covid-19. Pour cela il est extrêmement important de se laver les mains plusieurs fois par jour. En fait d’est qu’une action est faite, comme avoir pris les transports en commun, avoir touché le pistolet d’une pompe à essence, avoir salué une personne en lui serrant la main, bref partout ou de nombreuses personnes ont pu toucher le même objet, il faut se laver les mains le plus rapidement possible, par ce que machinalement l’on va se toucher certaines parties du visage comme la bouche, et donc être contaminé.

Face au risque de transmission, le port du masque est aussi conseillé.

Il existe différents masques, mais seuls quelques un peuvent protéger les voies respiratoires.

Les plus simples, comme ceux qui sont destinés aux médecins sont aussi appelés masque antie-projections. Ils font barrage aux fines particules et évitent la projection de sécrétions pouvant être contagieuses. A usage unique, ils sont à changer dès qu’ils sont souillés.

Les masques de protection FFP

FFP est une norme filtrante pour les masques de protection, qui va de 1 à 3. Filtrage à 80 % pour les FFP1, à 94 % pour les FFP2 et à 99 % pour les FFP3. Ce sont les plus valables pouvoir arrêter une transmission par inhalation lors de risques élevés suite à une pandémie.

Infographie sur la prévention des risques du Coronavirus.

Infographie sur la prévention des risques du Coronavirus

  1. Rester chez soi
  2. Garder ses distances lorsque l’on croise une personne infectée
  3. Protection avec un masque
  4. Lavage des mains avec du savon et alterner avec une solution Hydro alcoolique
  5. Se sécher les mains avec une serviette jetable
  6. Ne pas postillonner en exténuant, couvrir bouche et narines
  7. Ne pas se toucher le visage avant de s’être lavé les mains
  8. Désinfectez les objets touchés par de nombreuses personnes
  9. Renseignez-vous avant d’appeler un médecin
  10. Bonne hygiène corporelle

Les symptômes du Coronavirus

Si vous pensez être atteint, ne vous précipitez pas à l’hôpital ou aux urgences. Dans le cas où vous avez été infecté par le Coronavirus, de vous rendre dans un lieu médicalisé ferait prendre des risques à tous ceux qui sont présents.

Les effets de ce Coronavirus

Si l’incubation peut durer de 2 à 24 jours environ, les premiers signes se déclarent dans les douze heures après que l’infection se soit déclarée. Si la fièvre et la toux se doublent de problème respiratoire et que vous ressentez une fatigue intense, il faut demander une consultation.

Quelles sont les personnes les plus touchées ?

Ce sont les hommes les plus touchés par le développement de l’infection, bien que hommes et femmes peuvent être contaminés de façon égale. Cela vient du fait que les femmes réagissent plus fortement à contrer les infections d’ordre virales par les voies respiratoires. La question de savoir pourquoi les plus jeunes semblent épargnés n’est pas encore élucidée.

Si vous être un homme de plus de 40 ans, faisant de l’hypertension, et ayant des problèmes de bronche, comme chez ceux ou la tabagie est forte, vous avez une moins grande capacité à lutter. Cela peut entrainer un décès.

Le taux de mortalité

Lors de l’ancienne épidémie du SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère)en 2003, le taux de décès avoisinait les 10 % de ceux ayant développé la maladie. Pour le Coronavirus on est proche de 4 %, mais cela ne veut pas dire grand-chose pour l’instant. Attendons de voir l’évolution de l’infection.


Covid-19 Photographie © Serezniy     Infographie Prevention © Elenabs

Partager c'est aimer !

You Might Also Like...