Confusion sur les symptomes de la dépression.
Santé

Qu’est ce que la dépression ?

Etre déprimé, ressentir une profonde tristesse, ou avoir quelques émotions négatives qui surgisses ne font pas de vous une personne dépressive.

Les aléas de la vie font que l’on peut être exposé à de bonnes ou mauvaises expériences, qui vont troubler notre humeur.

Notre corps, notre mental, vont s’efforcer de diminuer ces ressentis, pour retrouver cet équilibre qui s’échappe.
Mais parfois, reprendre le contrôle de soi peut s’avérer plus complexe, et moins facile qu’on ne l’espérait.

Comprendre la dépression

La dépression est une conséquence de plusieurs facteurs perturbants, voir traumatisant qui affecte notre psychique.

Certaines personnes peuvent ressentir un vide qui attriste, décourage, et qui va les rendre plus sombres dans leurs humeurs. L’augmentation de la fréquence de ces états émotionnels va générer un sentiment de désespoir face à l’avenir.

La dépression n’est pas seulement quelque chose qui se ressent dans votre tête. Le ressenti est aussi physique. On se sent faible, sans force, en ayant la flemme de réaliser des activités du quotidien.

Le problème est que l’on va vite entrer dans un cercle infernal, qui va annihiler nos résolutions, et nous enfermer dans cette spirale de sensation générale de fatigue et de perturbations de l’humeur.

Changements Physique

Lorsque l’on parlait de changements physiques, cela est surtout dû à une perte de poids. Déjà que l’on n’ait plus envie de se lancer dans de la cuisine avec des plats assez élaborés, la diminution de l’appétit fait que l’on s’alimente moins.

Par contre, il y a des cas inhabituels ou il y a une prise de poids. Cela est dû a ce que l’on s’alimente par obligation, et que l’on va surtout grignoter à longueur de journée n’importe quoi, tout ce qui nous tombe sous la main.

Changements mentaux

Le mental qui va être fortement affecté rend les dépressifs irritables, avec beaucoup de difficulté pour se concentrer.

Il y a des degrés dans la dépression. Lorsque psychiquement les troubles sont importants, des idées suicidaires apparaissent.

Chaque cas est différent, tant sur le temps de ces changements au niveau du mental, que dans leur intensité.

La difficulté pour comprendre la dépression qui arrive est d’en connaître les causes.

Seulement, certaines personnes qui auraient eu les mêmes causes déclenchant un état dépressif, ne vont pas percevoir les mêmes effets.

Il peut y avoir une prédisposition dans nos gènes, à augmenter cette singularité. On peut aussi avoir une sensibilité accrue lors de certaines situations.

Notre environnement social va interagir avec plus ou moins de virulence dans nos problèmes psychologiques.

Femme fatiguée sur son lieu de travail.

Les Causes de la Dépression

Les différentes formes de conflits avec la famille ou les personnes que nous côtoyons, l’espace de travail et les relations induites, l’incompréhension, certains médicaments ayant des effets secondaires, des abus physiques, un choc émotionnel, des événements négatifs tels que la mort d’un ami proche ou d’un membre de la famille, un divorce ou la perte de votre travail…etc.

Il n’y a pas de responsable unique de la dépression, et personne n’est à l’abri.

Ces événements positifs, facteurs de dépression

Lorsque l’on décroche le boulot de ses rêves, que l’on va enfin vivre dans cette nouvelle ville que l’on apprécie tant, ou encore que le mariage qui arrive sera le plus beau jour de sa vie, on est face à des changements positifs, qui vont embellir notre vie.

Hélas, souvent on met la barre un peu trop haute dans l’espoir de ses désirs. On s’est mis tellement de pression sur ce nouveau travail, on idéalise tellement cette nouvelle vie, on a des attentes tellement fortes, que si l’inverse se produit, le désenchantement est à la hauteur de la chute.

Pour s’en relever, il va falloir être robuste, très robuste intellectuellement, psychiquement, pour faire face. Tout le monde n’a pas une carapace assez protectrice, qui risque de faire tomber ces personnes dans l’angoisse, le stress, l’incompréhension. Les bases de la dépression sont là !

Des moments dépressifs est normaux

Avoir des moments dépressifs est normal tout au long du cours de notre vie.

Je reprends l’exemple d’un décès familial, ou de ressentir un effet dépressif dû à la peine causé par la disparition d’un être cher, est une réponse normale de notre corps.

Dans certaines périodes, lorsque cela ne tourne pas comme on le voudrait, il est normal d’avoir ce que l’on peut nommer comme un abattement sur notre moral.

C’est l’évolution de cet état qui peut être dangereux. Si l’on commence à s’isoler, à être moins sociable, et que l’on ne sait pas très bien comment on va s’en sortir, alors là, cela risque de nous faire passer à l’étape supérieure d’un mal-être généralisé et plus profond.

Pourquoi suis-je déprimé ?

Si l’on présente la majeure partie des symptômes que l’on a évoqué, et si ceux-ci sont toujours présents au bout d’une quinzaine de jours, pensez à consulter un médecin, parce que cela est le signe d’une dépression majeure.

Toute la difficulté consiste à quantifier cet état dépressif , en y ajoutant les causes qui donneraient un tel diagnostic.

Quelques fois cela est simplement lié à un changement de saison. On nomme cela les troubles affectifs saisonniers.
Il existe également une forme spécifique de dépression féminine, celle qui suit un accouchement.

Sortir de la dépression

Une femme triste et déprimée profondément dans ses pensées à l'extérieur.

Avant toute chose, il faut discerner les causes sous-jacentes, pour identifier les pensées et les comportements indésirables ou problématiques.

Un thérapeute va pouvoir accompagner la personne, pour qu’elle prenne conscience de ces troubles internes.

Vous pouvez déjà vous poser ces questions :

  • Pensez à la dernière fois où vous vous êtes senti particulièrement déprimé.
  • Qu’est-il arrivé à ce moment-là, à quelle heure était-ce, à quel endroit cela s’est-il passé.
  • Etait-ce une situation habituelle ou non.

En posant ces questions, vous allez essayer de déterminer ce qui vous a dérangé, ou mis mal à l’aise, voir peut-être ce qui vous a apporter un sentiment de détresse.

Il est important de se concentrer sur les pensées et les visions qui vous ont traversé l’esprit à ce moment-là.

Essayez de nommer chaque ressenti de sensation émotionnelle et physiques, comme ce qui vous a fatigué, dépité, donné des douleurs …etc.

Une fois que vous avez réalisé cela, vous serez plus à même de contrer mentalement ces comportements. Cette auto-analyse est importante, car on ne peut pas se soigner de ce que l’on ne connaît pas.
On peut seulement se soigner efficacement lorsque les causes sont identifiées.


Photographie Confusion © Igor Stevanov, Photographie Fatigue © Vadym Drobot, Photographie Pensées profondes © Oxana Denezhkina

Partager c'est aimer !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.