Comment garder un cerveau jeune plus longtemps ?

Santé

Le cerveau n’a pas uniquement besoin d’être stimuler il a aussi besoin d’être oxygéner

L’espérance de vie des français ayant gagné en un siècle plus de 25 ans il est important de garder son cerveau jeune et de l’entrainer comme une autre partie de notre corps pour faire ce cet allongement de la durée de vie un atout et non pas un handicap.

Des études récentes ont montré qu’un cerveau bien stimulé, nourri ou oxygéné pouvait déployer des stratégies antivieillissement voir anti-Alzheimer (sous réserve de pathologie particulière).

Contrairement aux idées reçues, le cerveau ne se « ratatine » pas avec l’âge et il est impossible à l’œil nu de discerner un cerveau jeune d’un cerveau âgé !!! Tout au long de notre vie notre cerveau continue de se modeler au gré de nos apprentissages, de nos expériences.

Si au contraire il est négligé ou laissé « à l’abandon », il vieillit prématurément et perd beaucoup de ses capacités.

Alors comment muscler son cerveau et quelles activités préférer ???

Le cerveau est composé de plusieurs zones qui suivant les activités cérébrales que vous pratiquez seront chacune distinctement sollicitées. Aucune activité n’est à privilégier donc, puisque par exemple les jeux de chiffres (comme le SUDOKU) stimulent la zone reliée aux mathématiques et au calcul et que les jeux de lettres eux entrainent la zone de l’écriture et du langage.

Faites jouer votre cerveau

Le piège est donc de ne pratiquer qu’une sorte d’activité comme les mots croisés par exemple et de laisser les autres zones du cerveau s’atrophier ou se ratatiner !!!

De nombreux jeux vidéo pour stimuler le cerveau ont vu le jour dernièrement comme le « Programme d’entrainement cérébral du Dr Kawashima » qui se pratique sur Nintendo DS. Ces jeux promettent d’augmenter les capacités cérébrales en stimulant l’activité du cortex préfrontal avec une série d’exercices à faire quotidiennement.

D’autres jeux existent aussi pour Mac ou PC sont une bonne alternative à la gymnastique cérébrale mais une bonne sortie culturelle mobilise tellement de fonctions qu’il ne faut en aucun cas la négliger.

En effet les fonctions cognitives sont extrêmement sollicitées lors d’une sortie. Les mémoires temporelles (pour planifier la sortie), spatiale (pour décider du trajet), l’activation des commandes motrices (pour s’y rendre), les fonctions visuelles (pour admirer) ou auditives (pour écouter), la mémoire, toutes ces fonctions sont sollicitées. Sans oublier les liens sociaux, la communication car en effet notre cerveau a horreur de la solitude !!!

Découpe imagée du cerveau.

Aérez votre cerveau

Comme nous l’avons vu précédemment, le cerveau n’a pas uniquement besoin d’être stimuler il a aussi besoin d’être oxygéner !!

En effet, de nombreuses études prouveraient que l’activité physique jouerait un rôle primordial dans le risque de déclin cognitif voire de maladie d’Alzheimer. L’exercice physique majore l’activité pulmonaire qui de ce fait oxygène le cerveau, il protège aussi le système cardio-vasculaire donc la vascularisation cérébrale.

L’activité physique la plus simple et la moins dangereuse reste bien sur la marche à pied, accessible à tous. Marcher pour faire ses courses, aller au cinéma ou voir ses amis. Mais le plaisir de pratiquer une activité reste la priorité, puisque le plaisir est le garant de la motivation donc de la régularité des efforts !!!!

Donc pour entretenir votre cerveau et le garder jeune plus longtemps, ne privilégiez aucune activité cérébrale en particulier. Panachez les au contraire, oxygénez vous en faisant du sport ou tout du moins en marchant une demi heure par jour et votre cerveau vous en sera pour très longtemps reconnaissant !!!!

Partager c'est aimer !

Tagged