Bien-Etre

Quand méditer devient bon pour la santé

Le milieu médical reconnait les bienfaits de la méditation sur la santé

La méditation, pratique venue d’Asie n’est pas qu’un remède anti stress et une étape vers le mieux-être mais un véritable outil de soin. Bien sur la première aide qu’apporte la méditation est une aide sur le stress.

En effet ce dernier outre celui de nous faire vivre dans l’inconfort peut avoir des conséquences graves pour la santé comme des maladies cardiaques menant à la crise cardiaque mais aussi avoir un impact sur votre système immunitaire avec comme conséquence, par exemple, que vous devenez plus sujet à attraper un rhume et que vous vous sentez plus malade lorsque vous contractez une infection.

De plus, le stress peut évidemment causer de l’anxiété ou entraîner une dépression ou d’autres troubles d’humeur.

La méditation et la médecine

Mais à présent le milieu médical reconnait les bienfaits de la méditation sur la santé et elle est utilisée dans de nombreux centres médicaux. « La révolution des neurosciences et la sophistication des appareils d’exploration du cerveau ont permis de libéraliser la réflexion scientifique vis-à-vis de la méditation » précise le Dr Frédéric Rosenfeld dans « Méditer c’est se soigner ».

En effet des IRM et analyses démontrent que la méditation agit sur de nombreux facteurs précieux pour notre santé.

Plusieurs études montrent qu’après une séance de méditation le taux de cortisol dans la salive (produite par le stress) diminue de façon importante.

Mais la méditation agit aussi sur les émotions positives et développe des pensées d’amour et de compassion et ces pensées positives désactivent une aire très stimulée dans la dépression qui se situe dans le cortex préfrontal droit. Ces émotions positives augmentant il est donc plus facile de surmonter les états d’énervement et de colère.

La méditation et le système immunitaire

La méditation permet aussi d’augmenter les chances de survie après un accident cardio-vasculaire en nous apprenant à maitriser nos émotions et notre colère. En effet la tension dans les vaisseaux artériels ainsi que le taux de cholestérol diminuent, le rythme du cœur ralentit et la consommation d’oxygène baisse sollicitant moins l’organisme.

Il a été démontré que la méditation attentive améliore les taux de guérison des personnes traitées pour le psoriasis et qu’elle peut également renforcer le système immunitaire. Il a été démontré qu’un programme de formation en groupe portant sur la méditation attentive peut aider les personnes aux prises avec des troubles d’anxiété ou de panique.

Bien sur inutile de devenir bouddhiste ou religieux pour pratiquer la méditation mais de s’astreindre à une pratique suivie et rigoureuse pour voir les effets s’installer.

C’est l’occasion de vous évader du rythme effréné de votre vie quotidienne, en vous permettant de focaliser votre esprit et ainsi peut-être vous aider à mieux contrôler vos pensées. N’oubliez pas que la santé comprend aussi la santé mentale.

Comment méditer ?

1 Asseyez-vous confortablement, Position : joindre les pieds au sol de manière à ce qu’ils se touchent, placer les genoux plus bas que l’assise de la chaise. Cela forme un premier circuit d’énergie. Le dos bien droit, le menton légèrement rentré et les mains croisées soit à la hauteur du nombril soit à la hauteur du bassin. Cela forme un deuxième circuit d’énergie.
Il faut un bonne assise c’est une position de base, elle doit être stable et confortable.

2 Concentrez-vous sur votre respiration. vider ses poumons à fond et rester deux ou trois secondes en suspendant sa respiration mais sans forcer, pratiquer la respiration abdominale pour remplir ses poumons. Pour savoir si l’on pratique bien la respiration abdominale, on peut poser une main sur le ventre et l’autre dans le creux des reins.

On peut alors imaginer que l’on gonfle un ballon et sentir le ballon se gonfler entre nos deux mains et puis se vider. Ne pas forcer.
Arrêter si cela crée une tension, faire une pause et recommencer un peu plus tard.

3Associez à votre respiration des pensées positives et de compassion à l’égard de votre entourage.

4 – Petit à petit, à force d’entrainement l’esprit se fait plus calme.


Photographie séance de méditation © Li Zhongfei

Partager c'est aimer !

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.